Nouvelles

Meilleurs vœux pour le temps des Fêtes!

Ce sont les sons de la saison… les oh! et les ah! quand les lumières de l'arbre se mettent à scintiller, quand fusent les blagues et les boutades que s'échangent les membres de la famille et, évidemment, quand vous écoutez les clochettes, du joyeux temps des Fêtes…

Les seules choses qui sont encore mieux que les sons de la saison sont les oh! et les ah! d'un nouveau record canadien ou mondial, les blagues et les boutades de vos coéquipiers du relais après un 200 mètres sous les 20 secondes et, évidemment, le son du pistolet qui signale le départ de votre course la plus importante de l'année – celle qui se termine par une médaille d'or autour du cou. Nous espérons que vous et votre famille êtes heureux et en santé en cette période des Fêtes. Une chose est sûre, nous avons eu une belle année et nous espérons que l'année a été belle pour vous aussi. Joignez-vous donc à nous alors que nous fouillons dans le sac du père Noël (c'est-à-dire notre sac à souvenirs) avant de dire adieu à 2018.

En 2018, nous avons vu les athlètes canadiens rééditer 86 records nationaux sur la piste, sur la pelouse et sur route, dont 31 ont été l'œuvre de nos athlètes du volet olympique et un nombre inouï de 55 provenant de nos para-athlètes. Pour rendre les choses encore plus intéressantes, signalons que ces nouvelles marques ont été divisées équitablement entre hommes et femmes, soit 43 de chaque côté.

Le record le plus impressionnant à tomber en 2018? Certains diront que c'est l'exploit de Brittany Crew au lancer du poids chez les femmes, alors qu'elle a établi de nouvelles marques en salle (18,20 m) et à l'extérieur (18,60 m). D'autres mentionneront la performance de Damian Warner aux Championnats du monde en salle de l'IAAF, quand il a établi un record national à l'heptathlon (6343 points – cinq records personnels) pour décrocher une médaille d’argent, avant d’obtenir une récolte record à Götzis, où il a fait voler en éclats le record canadien en accumulant 8795 points au décathlon. Ou s'agirait-il plutôt de la renaissance de Cameron Levins, qui a franchi la ligne d'arrivée à Toronto en deux heures, neuf minutes et 25 secondes, pulvérisant ainsi le record le plus ancien du livre des records canadien (marathon masculin)?

Du côté des para-athlètes, s'agissait-il de la lanceuse Pamela LeJean qui a établi deux records canadiens – un au lancer du disque F53 (12,83 m) et l'autre au lancer du poids F53 (4,76 m)? Ajoutez aussi le lancer du javelot F53, et vous trouverez LeJean installée bien confortablement au deuxième rang du classement général mondial dans chacune des trois disciplines en 2018. D'autres affirmeront que ce sont les débuts à l'échelle internationale de Nathan Riech dans les courses de demi-fond. Riech, qui a obtenu sa classification du Comité international paralympique vers la fin du mois de juin a lancé sa carrière non pas avec un, mais deux records du monde, soit sur 800 mètres T38 (1:52.95), et sur 1500 mètres T38 (3:57.92).

Les records canadiens et mondiaux n'ont pas été les seuls exploits individuels notables en 2018. Trois athlètes ont mis fin à leurs carrières dans la NCAA de belle façon – Georgia Ellenwood à l'heptathlon féminin, Justyn Knight au 5000 mètres (en salle) et Ben Flanagan au 10 000 mètres, alors que celui-ci a fracassé son record personnel.

Peu importe qui sont ceux et celles qui se retrouvent au sommet de votre liste des enfants qui ont été sages ou méchants, dire que les athlètes canadiens ont connu une année formidable serait un euphémisme.

Passons maintenant à nos équipes nationales qui, collectivement, ont mérité 63 médailles – 19 d'or, 22 d'argent et 22 de bronze. Quelle équipe a été la plus impressionnante? C'est là matière à débattre.

Nous sommes allés au pays des kangourous pour les Jeux du Commonwealth (trois médailles d'or, six d'argent et quatre de bronze) et vu Alysha Newman sauter à des hauteurs inédites, elle qui a établi un record des Jeux au saut à la perche (4,75 m). Nous avons également assisté à l'exploit d'Alexandre Dupont qui a vaincu une légende (l'Australien Kurt Fearnley) en finale du 1500 m T54 à l'occasion de ce que Dupont a qualifié de « meilleure fin de course » de sa carrière d'athlète en fauteuil roulant.

À titre d'hôtes des Championnats d'athlétisme de la NACAC (trois médailles d'or, huit d'argent et 10 de bronze), une première pour le Canada, nous avons été les témoins privilégiés de l'avenir de notre programme du relais. Les hommes sont peut-être ceux qui ont mis la main sur l'or au relais 4x100m, mais n'en doutez pas une seconde, les femmes seront une force avec laquelle il faudra compter en route vers Tokyo au relais 4x400m.

Dans les disciplines du lancer, nos athlètes ont fort bien fait au Défi hivernal WPA de para-athlétisme, soit la première compétition à se limiter aux épreuves du lancer, alors qu'ils ont ramené quatre médailles d'or, une d'argent et une de bronze. Sans doute que la plus belle prestation de la part d'un athlète canadien à cette occasion a été celle du nouveau venu Greg Stewart au lancer du poids F12 (15,34 m, soit 4,55 mètres devant son plus proche rival). Le mentor de ce dernier est Dylan Armstrong, peut-être le meilleur athlète canadien de tous les temps au lancer.

Il faut toutefois remonter jusqu'au mois de février pour avoir un podium, aux Championnats de cross-country panaméricains et de la NACAC, où on a vu plus de rouge et blanc – les deux couleurs que Saint-Nicholas adore voir à ce temps-ci de l'année – que toute autre couleur. Collectivement, l'équipe a raflé 18 médailles (sept d'or, six d'argent et cinq de bronze), grâce notamment à un triplé canadien des femmes juniors (Brogan MacDougall, Laura Dickinson et Martha MacDonald). Nous trouvons qu'il s'agissait là d'une performance difficile à surpasser, pas vous?

Nous nous devons aussi de souligner quelques-unes de nos plus belles réalisations hors du stade, notamment quand nous avons organisé un des plus importants stages d'entraîneurs au monde (la Conférence des entraîneurs de la NACAC), qui regroupait notamment l'entraîneur multidisciplinaire de renommée mondiale Harry Marra, le légendaire Carl Lewis et des entraîneurs de notre programme d'équipe nationale. Et parlant d'entraîneurs, nous avons corrigé le tir à cet égard en 2018 avec deux nouvelles embauches dans le secteur de la formation, qui ont réussi à mettre en pratique le plan d'action établi par le groupe de travail sur les entraîneurs.

À l'aide des différentes plateformes numériques d'Athlétisme Canada, notamment Athletics.ca, AthleticsCanada.tv et les principaux réseaux sociaux de l'association, nous avons rejoint plus d'un million de Canadiens. Cela fait beaucoup de gens qui adorent l'athlétisme! Notre programme de marchandisage a continué de croître à l'aide de nouvelles offres et de nouveaux partenariats, et il continue d'être une bonne source de revenus en plus d'être un élément-clé de notre identité.

La Série des Championnats nationaux a été associée à un taux de satisfaction de plus de 80 pour cent tout en permettant de dégager des profits, et la plus belle des victoires à cet égard a été observée au cross-country. Les Championnats de cross-country 2018 ont regroupé plus de 1110 athlètes, faisant de cet événement la compétition de cross-country la plus importante dans l'histoire d'Athlétisme Canada.

En dernier lieu, l'association a fait d'importantes mises à jour à son Code de conduite et à sa politique en matière d’éthique, ainsi qu'à la classification des catégories d'âge afin de passer au système numérotépour nous assurer qu'Athlétisme Canada demeure un chef de file national en matière d'inclusion et de sport équitable. Le Bureau du commissaire continue d'être un modèle à suivre pour les organismes sportifs du pays, et il s'agit là d'une initiative dont nous pouvons vraiment être fiers.

À tous ceux et celles en coulisses qui ont aidé Athlétisme Canada à atteindre ses objectifs en 2018, merci. Votre travail soutenu et votre dévouement sont tout simplement extraordinaires.

Avant de dire « Bonsoir, au revoir, Auf Weidersehen » à 2018, nous aimerions remercier tout le monde qui a soutenu Athlétisme Canada, de Sport Canada et À nous le podium à nos remarquables commanditaires et merveilleux partisans. Nous avons hâte de commencer à créer de nouveaux souvenirs avec vous en 2019 et nous espérons tous vous voir sur la route qui nous mènera jusqu'à Tokyo.

En terminant, veuillez noter que le bureau d'Athlétisme Canada sera fermé du 21 décembre au 1er janvier afin que notre équipe puisse profiter du temps des Fêtes avec les membres de leurs familles et leurs amis. Shop.Athletics.ca restera ouvert; toutefois, toutes les commandes qui seront passées après midi (HE) le 20 décembre seront traitées à compter du 2 janvier.

Joyeux Noël et meilleurs vœux du temps des Fêtes, de nous tous à Athlétisme Canada!

Retour aux communiqués

Dernier Tweet

@AthleticsCanada
Plus de Tweets

AC sur Instagram

Plus de moments

Visitez notre boutique

Suivez-nous!