Nouvelles

Records personnels pour Crystal Emmanuel et Rachel Cliff; Brandon McBride passe en demi-finale du 800 mètres

La deuxième journée de compétition a vu deux Canadiennes, soit Rachel Cliff de Vancouver et Crystal Emmanuel de North York en Ontario établir des marques personnelles aux Championnats du monde de l’IAAF. Brandon McBride de Windsor en Ontario a assuré sa place en demi-finale du 800 mètres au stade de Londres.

La première session de la journée a démarré dans des conditions moins qu’idéales alors que d'importantes averses de pluies ont laissé des flaques sur la piste en plus de compliquer la tâche de certains lanceurs. Toutefois, les champions canadiens Crystal Emmanuel (100 m) et Brandon McBride (800 m) ont brillé malgré les obstacles pour chacun passer en demi-finale de leur épreuve.

L’Ontarien Tim Nedow de Brockville était le premier Canadien en action au stade de Londres et dans le cercle de lancer du poids en cette deuxième journée des Championnats. Son jet de 20,09 mètres, à 64 centimètres de sa marque personnelle n’a pas suffi pour lui ouvrir la porte de la finale. Nedow a pris le 16e rang de l’épreuve.

« Je me sentais en santé cette année et prêt à lancer loin. J’ai atteint 20,09 mètres ce qui n’était pas mauvais, mais pas bon non plus », affirme Nedow après les qualifications. « Avec le niveau de compétition cette année, je savais qu’il me fallait faire mieux. En troisième ronde, j’avais une distance de 20,09 mètres et j’ai cru pouvoir y aller d’un bon lancer, car c’est ce que j’avais besoin. Une fois de plus, j’ai raté et lancé encore à 20 mètres. C’est une année difficile pour moi jusqu’à présent. »

À sa première participation aux Championnats de l’IAAF, Jillian Weir de Kingston en Ontario a raté l’occasion de franchir l’étape des qualifications au lancer du marteau. Weir ne participera donc pas à la finale de dimanche.

Abaissant son record personnel de six centièmes de secondes sous une pluie battante, Emmanuel a pris le deuxième rang de la deuxième vague du 100 mètres féminin avec un chrono de 11.14 secondes. Emmanuel a progressé vers la demi-finale féminine qui sera courue dimanche soir.

« Ce fut une course magnifique pour moi », a déclaré Emmanuel. Quand on lui a demandé à propos de son rôle dans le sport et comme sprinteuse canadienne, elle a dit qu’elle désirait être « une inspiration pour toutes les sprinteuses, les femmes et les filles qui gravissent les échelons. De me voir ici lutter avec les meilleures au monde et de ramener le Canada au plus fort de la course. Je veux simplement habiliter un grand nombre de femmes. »

Leya Buchanan de Mississauga en Ontario a pris le cinquième rang de la cinquième vague du 100 mètres féminin avec un chrono de 11.84 secondes, ce qui n’a pas suffi pour la faire passer en demi-finale demain.

La session matinale s’est conclue par une deuxième place de McBride en deuxième vague du 800 mètres masculin. Le champion canadien a obtenu un temps de 1:45.69 pour accéder à la demi-finale de dimanche.

« Je voulais simplement passer à la ronde suivante aussi confortablement que possible”, a raconté McBride après sa course. « Je ne voulais rien laisser au hasard alors je suis sorti fort dans les premiers 400 mètres et j’ai maintenu une cadence décente pour ensuite contrôler mon niveau d’énergie jusqu’au fil d’arrivée. »

La session de soirée impliquait quatre Canadiennes sur la piste alors que Nicole Sifuentes de Winnipeg et Gabriela Stafford de Toronto visaient une place en finale du 1500 mètres, puis Natasha Wodak et Cliff de Vancouver participaient à la finale du 10 000 mètres.

Désirant décrocher une des cinq premières places de sa demi-finale ou encore obtenir un laissez-passer grâce à son chrono, Sifuentes a pris le neuvième rang avec un temps de 4:07.92 dans la première demi-finale. Stafford, qui a établi une marque personnelle dans les qualifications de vendredi a aussi raté la finale en prenant le 12e rang de la deuxième demi-finale avec un temps de 4 :08.51. Aucune des deux Canadiennes n’est ainsi passée en finale qui sera courue lundi.

« Je suis certainement déçu », a indiqué Sifuentes après sa demi-finale. « Je voulais être de la finale. Ce n’est pas le cas et c’est toujours une déception. Ce fut une expérience incroyable de revenir ici et j’ai profité de chaque minute dans le stade. »

« J’étais très heureuse de mon exécution de la première moitié de la course », a indiqué Stafford. Par contre, quand on lui a parlé du changement de rythme à mi-chemin au 1500 mètres, elle a dit : « Je ne l’avais tout simplement pas aujourd’hui. J’étais là physiquement, mais sur le plan psychologique et neurologique c’était trop à ce point dans ma carrière. Hier j’ai tout donné et de revenir avec une autre course moins de 24 heures plus tard était difficile. »

Wodak, actuelle détentrice du record canadien au 10 000 mètres (31:41.59 établi en 2015) a pris le 16e rang avec un chrono de 31:55.47 à son premier 10 000 mètres sur piste en 2017. « Je suis tellement enthousiaste », a-t-elle dit après la course. « Je n’avais aucune idée de ce qui allait se produire ici aujourd’hui. L’année a tellement été irrégulière que j’étais simplement heureuse d’y parvenir aujourd’hui et de conclure avec solidité après un départ vraiment lent. »

Cliff, qui a établi une nouvelle marque personnelle dans cette course a franchi la ligne au 20e rang en 32:00.03. « Nous avons démarré un peu lentement et cela ne s’est pas déroulé de la façon que j’aurais anticipé alors j’ai été un peu déjouée », a indiqué Cliff à propos de la couse. « C’est toujours l’ambition quand tu vises une marque personnelle. J’aurais vraiment pu franchir la ligne sous les 32 minutes et j’ai conclu avec un temps de 32:00.03 ce qui fait toujours un peu mal. J’étais un peu nerveuse et je n’ai pas offert la prestation que je désirais dans le dernier kilomètre. »

 

Aperçu de la troisième journée des Canadiens aux Mondiaux (heures de l’Est)

Pas moins de quinze (15) athlètes participeront à 10 épreuves lors de la troisième journée des Championnats du monde de l’IAAF.

Matt Hughes d’Oshawa en Ontario démarrera la journée pour les Canadiens à 5 h 05 avec les qualifications du 3000 mètres steeplechase chez les hommes.

Le champion du monde en titre, le Torontois Shawn Barber cherchera ensuite à se qualifier pour la finale du saut à la perche masculin à compter de 5 h 40.

Eric Gillis de Guelph en Ontario et Thomas Toth de Lakefield en Ontario seront de la ligne de départ du marathon masculin à 5 h 55, tandis que Tarah Korir de St. Clements en Ontario et Dayna Pidhorsky de Vancouver démarreront le marathon féminin dès 9 h.

La Torontoise Carline Muir, Travia Jones de Regina et Aiyanna Stiverne de Laval au Québec seront des vagues de qualification du 400 mètres féminin à compter de 6 h 55.

Jonathan Cabral de Péribonka au Québec sera sur la piste dès 8 h 15 pour les qualifications du 110 mètres haies chez les hommes. En cas de progression vers la ronde suivante, la demi-finale sera disputée à 15 h 10.

Alysha Newman de Delaware en Ontario et Anicka Newell de Scarborough en Ontario participeront à la finale du saut à la perche féminin à 14 h.

Elizabeth Gleadle de Lethbridge en Alberta sera des qualifications du lancer du javelot féminin à 14 h 05.

Crystal Emmanuel d’East York en Ontario participera à la demi-finale du 100 mètres féminin à 14 h 10, suivie de la finale à 16 h 50 en cas de qualification.

Brandon McBride de Windsor en Ontario conclura le calendrier de la journée à 16 h 15 quand il sautera sur la piste pour la demi-finale du 800 mètres masculin.

Visitez le Carrefour d’information des Championnats du monde sur le site d’Athlétisme Canada pour tout ce que vous avez besoin de savoir sur l’équipe canadienne, notamment l’horaire complet, les heures de webdiffusion/télédiffusion de CBC/Radio-Canada et plus encore.

Retour aux communiqués

Dernier Tweet

@AthleticsCanada
Plus de Tweets

AC sur Instagram

Plus de moments

Visitez notre boutique

Suivez-nous!