Nouvelles

Sharman Bondy et Frank Fowlie nommés commissaires à Athlétisme Canada

Athlétisme Canada a annoncé aujourd'hui la nomination de la juge de l'Ontario Sharman S. Bondy ainsi que de Frank Fowlie, conférencier internationalement reconnu en et expert en matière de résolution de conflits, aux postes de commissaires suppléants. Bondy et Fowlie travailleront aux côtés du commissaire d'Athlétisme Canada, l'Honorable Hugh L. Fraser, afin de composer le Bureau du commissaire.

Le premier en son genre dans le monde du sport amateur au Canada, le Bureau du commissaire a été mis sur pied dans le but de prendre des décisions éclairées dans quatre sphères d’activités d'Athlétisme Canada – les brevets, la sélection, l'admissibilité et la discipline. Le Conseil d'administration d'Athlétisme Canada a donné au Bureau du commissaire le mandat d'être l'autorité autonome dans ces domaines et de résoudre les conflits au sein d'Athlétisme Canada de manière juste et efficace.

Depuis qu'il est entré en fonction, le Bureau du commissaire d'Athlétisme Canada a géré 24 appels d'athlètes et sept plaintes ayant trait au Code de conduite. Une seule décision a été infirmée, et cela s'avère qu'il s'agissait de la première décision qui a été prise par le bureau.

« Je suis extrêmement heureux que ces deux personnes exceptionnelles aient accepté de se joindre au Bureau du commissaire », a déclaré l'Honorable Hugh L. Fraser. « La juge Bondy est une juriste fort respectée qui a de profondes connaissances dans le domaine du sport de haute performance au Canada, tandis que M. Fowlie est un expert reconnu à travers le monde en matière de modes alternatifs de résolutions de conflits dans le contexte du sport, ce qui vient mettre fortement en valeur la capacité du Bureau du commissaire à remplir son mandat. Je suis enchanté de pouvoir travailler avec Sharman et Frank. »

Fraser continuera d'agir en tant que commissaire intérimaire, mais il s'appuiera sur Bondy et Fowlie lorsqu'il y aura des dossiers complexes, s'il y a présence d'un conflit d'intérêts ou si la langue maternelle de l'un ou de l'autre est mieux adaptée à un cas particulier, dans les cas où plusieurs dossiers sont en cours ou il serait indisponible.

Présentement une juge à temps plein à la Cour de justice de l'Ontario, Bondy prendra sa retraite en tant que juge à temps plein au mois de juin 2018. La carrière juridique de Bondy et le temps qu'elle a passé au poste de juge lui ont permis de développer la capacité d'étudier et d'appliquer la loi dans différentes sphères d'activités, de mener des audiences équitables, de mettre l'emphase sur les faits et les enjeux en cause et d'en arriver à une conclusion. Passionnée du sport, la juge Bondy saura mettre à profit de grandes connaissances en matière de brevets d'athlète, d'admissibilité, de sélection d'athlètes et de discipline dans le rôle de commissaire suppléante.

Fowlie est reconnu à travers le monde comme une sommité en matière de médiation et de résolution de conflits en ligne. À titre de médiateur et arbitre agréé et de professionnel de la paix accrédité, il fera profiter le Bureau du commissaire de son bagage d'expérience et de ses grandes connaissances en la matière, sans oublier l'expérience qu'il a auprès des athlètes et dans le domaine des jeux multisports en tant que chef de mission du Comité international olympique lors des Jeux olympiques de Sydney. Fowlie a par ailleurs agi en tant que Directeur du Centre de règlement des différends sportifs du Canada, poste qui lui a été confié par le Ministre d'État chargé des Sports du Canada en 2009, et qu'il a occupé jusqu'en 2015.

Pour en savoir plus sur le Bureau du commissaire d'Athlétisme Canada, et notamment obtenir plus de détails sur ses politiques et procédures, veuillez cliquer ici.

Retour aux communiqués

Dernier Tweet

@AthleticsCanada
Plus de Tweets

AC sur Instagram

Plus de moments

Visitez notre boutique

Suivez-nous!