Nouvelles

Sport sans abus – Athlétisme Canada soutient les initiatives pour rendre la communauté sportive plus sûre

Lundi, quatre femmes courageuses se sont retrouvées sous les projecteurs et ont parlé en public dans le but de protéger les jeunes athlètes dans tous les sports. Athlétisme Canada applaudit le courage de Geneviève Simard, Amélie-Frédérique Gagnon, Gail Kelly et Anna Prchal, qui se sont manifestées et ont uni leurs voix dans le but de remettre en question et de transformer le système sportif, et dont l'acte de bravoure permettra de protéger les athlètes des prochaines générations.

Les athlètes et leurs parents doivent avoir confiance que le système sportif dans son ensemble est un environnement où l’on peut évoluer en toute sécurité. Peu importe quel sport un(e) athlète choisit de pratiquer, la sécurité devrait être une valeur comprise, attendue et appliquée par toutes et par tous sans exception.

Athlétisme Canada soutient le besoin des organisations sportives de s'assurer que le sport soit libre d'abus, notamment des manières suivantes, mais sans s'y limiter:

- Formation sur les droits, les responsabilités, les obligations et la sensibilisation pour les athlètes, les entraîneurs, les fournisseurs de services professionnels et les dirigeants ;

- Communication sans entrave avec les athlètes, les entraîneurs, les membres du personnel et les bénévoles sur les façons de reconnaître et de réagir aux cas d'abus et de harcèlement ;

- Développement, adoption et adhésion aux politiques et procédures ayant pour but de prévenir les abus sous toutes ses formes ;

- Une voie de recours indépendante pour faire part de ses préoccupations en cas de problème et qui donnera lieu à une gestion appropriée de l'incident.

Il y a encore du travail à faire, toutefois. Athlétisme Canada a confiance dans les mesures qui ont été entreprises ces dernières années, ainsi qu'à son Assemblée générale annuelle du 25 et 26 mai. Il y a deux ans, Athlétisme Canada a mis en place un Bureau du commissaire pour recevoir et gérer les plaintes, notamment celles concernant l'abus et le harcèlement. Une récente analyse du fonctionnement du Bureau du commissaire a permis de constater que cette approche fonctionnait bien, et nous avons récemment apporté des ajustements au champ d'application de notre travail et de notre juridiction afin de nous assurer que tous les participant(e)s ressentiront qu'ils/elles ont droit à une voie de recours sûre et accessible en situation de conflit.

Nos membres ont également approuvé une version révisée du code de conduite et de la politique en matière de harcèlement. Notre comité de gouvernance s'est engagé à mettre de l'avant une politique en matière de conflits d'intérêts en plus d’élaborer des mandats afin que les enquêteurs indépendants puissent examiner les plaintes pour abus et harcèlement qui ont été acheminées au Bureau du commissaire.

Athlétisme Canada continuera de travailler avec la communauté du sport dans le but d'améliorer le système canadien dans son ensemble. Nous invitons tous ceux et celles qui sont impliqué(e)s dans notre sport, notamment les athlètes, les entraîneurs, les membres du personnel et les bénévoles à faire part de leurs réflexions sur cette question.

#sportsansabus

Retour aux communiqués

Dernier Tweet

@AthleticsCanada
Plus de Tweets

AC sur Instagram

Plus de moments

Visitez notre boutique

Suivez-nous!